C'est toujours à la demande d'un musicien que je fabrique un violon capable d'exprimer sa personnalité musicale, sa voix intérieure, ses émotions, son état d'âme, tout comme un vêtement fait sur mesure. Le soliste qui joue un grand instrument du passé, ne témoigne-t-il pas de sa difficulté à le faire sonner  au tout début ? Il doit s’adapter à la prise de son spécifique de cet instrument conçu initialement pour un musicien. Ne serait-ce pas pour cette raison que nombre de ces instruments dorment, muets, dans les musées ?

 

C’est avec des arbres qui ont poussé dans le parc d’une abbaye bénédictine, dont les origines remontent au VII ème siècle, une des plus anciennes de Bourgogne, que je crée mes violons actuels.

 

Par ailleurs je propose aussi des instruments en copie d'anciens que j'appelle « universels » car ils sont conçus pour s'adapter à différentes personnalités musicales.

 

J'ai travaillé avec des forestiers, des énergéticiens, avec lesquels j'ai appris à ressentir l’arbre, à préparer le bois selon l’énergie du musicien, à choisir les plantes spécifiques pour faire les teintures et les vernis naturels. Je me suis rapproché de la médecine chinoise grâce à laquelle j'ai compris que : «le violon est conçu selon les principes énergétiques de l’être humain.»

 

 

La seule façon de créer un « bel instrument » c'est de concevoir «  un violon unique pour un être unique ».